NOUVELLES

 

 

SEAJETS PARTAGE SON NOM AVEC LE ACROPOLIS RALLY

oct. 13, 2015
Des milliers de participants au rallye de l’Acropole Seajets 2015 voyagent sur les eaux majestueuses de la mer Égée avec Seajets. La société - la compagnie de transport à grande vitesse ayant la plus importante capacité au monde, avec plus de 150 liaisons insulaires - en sa qualité de sponsor principal du rallye de l’Acropole pendant deux ans célèbre l’évènement avec plus de 1 000 000 € de billets de ferry pour les Cyclades et la Crète .

La Grèce est un pays magique, particulièrement apprécié en été, pour ses nombreuses îles et son littoral infini. Soucieux de promouvoir la Grèce en tant que destination et d’inviter les voyageurs du monde entier à visiter ce magnifique pays et à découvrir sa beauté, Seajets a offert des milliers de billets de ferry aux pilotes, copilotes, journalistes, spectateurs et équipages du Rallye de l’Acropole Seajets, à l’occasion des multiples activités spécialement planifiées pour l’évènement par Seajets.

Cette offre de Seajets, de plus de 1 000 000 € de frais de traversée, démontre combien la compagnie croit en ce pays, en sa beauté et en ses trésors infinis qui attendent d’être découverts par des voyageurs curieux. Le rallye de l’Acropole Seajets est l’occasion idéale de célébrer cet événement, où les champions de vitesse sur route rencontrent les champions de vitesse sur mer lors d’une véritable fête de l’adrénaline.

Lors de la cérémonie de clôture, le vainqueur, les titulaires des 2e et 3e places remporteront 600 000 € en billets de transport, ce qui les incitera à venir en Grèce avec leurs familles, à rester aussi longtemps qu’ils le souhaitent et à effectuer de nombreux voyages vers toutes les destinations couvertes par Seajets, dans les Cyclades et en Crète.

Avec une flotte en expansion constante, Seajets est la plus grande compagnie de transport à grande vitesse au monde en termes de capacité, offrant une multitude d’options aux voyageurs, sept mois par an, avec plus de 150 liaisons dans les îles des Cyclades et en Crète, depuis maintenant trois ans.